ERREUR 3: MANGER TROP VITE AU FTOUR

Voyons maintenant l'erreur 3: manger trop vite au ftour.

Cette erreur ajoutée au fait de ne pas mastiquer suffisamment les aliments ne vous permettent pas de savourer la nourriture comme il se doit. Cela va donc certainement vous amener à manger beaucoup plus que ce dont vous avez réellement besoin.

En fait, il est même probable que vous vous arrêtiez uniquement lorsque votre estomac sera plein tandis que si vous prenez votre temps pour manger, pour bien mastiquer vos aliments, vous vous arrêterez avant. Pourquoi à votre avis ?

Est-ce que vous mangez trop vite au ftour?

Est-ce que vous mangez trop vite au ftour?

Voici une explication:

En prenant le temps de mâcher correctement, les aliments sont découpés en plus petit morceaux et sont ainsi imprégnés davantage de salive. Celle-ci va humidifier les aliments et va commencer la digestion grâce à l’amylase salivaire. C’est une enzyme qui provient du pancréas et des glandes salivaires.

Au fait, c’est quoi au fait une enzyme ?

C’est un composé chimique dont la fonction est d'accélérer les réactions chimiques à l’intérieur de l’organisme. Ici, l’amylase salivaire va découper les molécules d’amidon en morceaux plus petits pour permettre la digestion.

Par ailleurs, il faut savoir que la mastication envoie un signal au cerveau et celui-ci va libérer un neurotransmetteur qui va réguler l’appétit : l’histamine.

L’histamine a de nombreuses propriétés essentielles et parmi elles, celle de couper l’appétit.

Une vingtaine de minutes (c’est une moyenne) après le début de la mastication, le signal de l’histamine arrive au cerveau qui libère le fameux « sentiment de satiété ».

Donc si vous mangez trop vite et ne mastiquez pas suffisamment, vous ne laissez pas le temps au cerveau de comprendre ce qu’il se passe. Vous risquez de vous resservir et ainsi ingurgiter une grande quantité d’aliments dont votre corps n’a pas forcément besoin…

Non seulement vous risquez de grossir mais votre digestion sera plus difficile (risque de ballonnement) à cause des aliments qui n’ont pas été suffisamment découpés, ce qui entraînera une moins bonne absorption des nutriments par le corps et un épuisement accéléré de l’appareil digestif.

En mangeant vite, on avale généralement plus d’air. Et cela peut augmenter votre inconfort. Trop d'air et ce sont des ballonnements assurés. Pour éviter cela, un seul moyen : mastiquer les aliments encore et encore pour faciliter la digestion et atteindre la satiété. De plus, vous allez pouvoir apprécier toutes les saveurs de votre plat. Que des avantages!

AstuceAstuces :

- Ne mangez pas devant la tv ou en faisant quelque chose d’autre en même temps sinon vous n’allez pas contrôler le rythme de votre repas et allez manger trop vite. Vous n’allez probablement même pas le sentir !

Vous arrivez à la fin du repas et là, vous remarquez que l’assiette est vide…Donc vous risquez de vous resservir. Quand on mange, l’idéal est de se concentrer sur le plat.

- Préférez plutôt les aliments « durs » (fruits, légumes, pain complet …)  aux aliments « mous » (purée, pâtes…) de façon à ce que votre mâchoire soit davantage sollicitée !

La raison est simple : si vous mangez des aliments «  durs », il va falloir les mâcher et vous n’aurez pas vraiment le choix.

Par contre, avec des aliments « mous », vous risquez de les avaler sans prendre le temps de mastiquer.

 

Dites-moi dans les commentaires: est-ce que vous vous précipitez et vous mangez vite au ftour?

 

PS: si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager. Merci!

 

 

0 réponses

Répondre

Vous voulez rejoindre la discussion?
Soyez libre de contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisir les caractères de cette image de captcha dans l'espace ci-dessous:

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ